Conduite Supervisée
  • Dès 18ans, je peux choisir la Conduite Supervisée.
  1. Dès la signature du contrat de formation.
  2. Après l’obtention de l’attestation de fin de formation initiale (AFFI)
  • Inscrit dans une école de conduite, j’ai la possibilité de compléter ma formation initiale par une phase de conduite supervisée me permettant d’acquérir davantage d’expériences, afin de passer ensuite l’épreuve pratique dans des conditions sereines. Comme pour la conduite accompagnée, je dois au préalable avoir réussi l’épreuve du code et avoir suivi au moins 20h de conduite en école de conduite si je me forme sur une voiture ayant une boîte de vitesses manuelle. Cette durée est abaissée à 13 heures si je conduis sur boite automatique.

A la fin de la formation initiale, c’est l’enseignant qui m’autorise à opter pour la conduite supervisée en fonction de mes compétences et de mes comportements.

LE RENDEZ-VOUS PRÉALABLE
  • D’une durée minimale de 2h, le rendez-vous préalable, consiste en une séquence de conduite sur un véhicule de l’établissement.
  • Il réunit l’élève, installé au poste de conduite, l’enseignant à ses côtés et l’accompagnateur assis à l’arrière, afin de réaliser le « passage de relais » entre l’enseignant de la conduite et l’accompagnateur.
  • À la fin de cette séance, un guide est remis à l’accompagnateur, dans lequel il trouvera les informations utiles à la formation du futur conducteur.
LA PHASE DE CONDUITE SUPERVISÉE

Les accompagnateurs :

Pour être accompagnateur, il faut :

  • Être titulaire du permis B depuis au moins 5ans sans interruption ;
  • Avoir l’accord de l’assureur ;
  • Pas de condamnation pour certains délits (alcool, drogues, délit de fuite,…) ;
  • Être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.
  • Participer au rendez-vous préalable.

Je peux avoir plusieurs accompagnateurs, y compris hors du cadre familial.

L’assurance :

  • Accord préalable (extension de garantie) écrit de l’assureur est indispensable. Il permet de couvrir le ou les véhicules utilisés pour la conduite et ses occupants.
LES RÈGLES
  • Pendant toute la période de conduite supervisée :

Je conduis sur le réseau routier et autoroutier du territoire national à différents moments du jour et de la nuit et par diverses conditions météorologiques.

Mon véhicule est équipé de 2 rétroviseurs latéraux (l’accompagnateur peut ajouter un second rétroviseur droit et un second rétroviseur central pour mieux voir vers l’arrière).

J’ajoute le disque « Conduite Accompagnée » .

Vitesses Maxi (permis probatoire):

Ville : 50km/h.

Fin de ville : 80km/h.

Routes : 100km/h.

Autoroutes : 110km/h.

LES ÉTAPES DE LA CONDUITE SUPERVISÉE

1/ Inscription / Formation initiale

  • Évaluation
  • Formation théorique
  • ETG (code)
  • Formation pratique
  • Bilan de compétences

2/ Fin de formation initiale                              

  • Obtention de l’attestation de fin de formation initiale (AFFI)

3/ Conduite supervisée

  • Rendez-vous préalable : 2 heures de conduite
  • Expérience de conduite jugée suffisante par l’enseignant

4/ Épreuve pratique

  • Passage de l’examen du permis de conduire

5/ Permis probatoire

  • 6points (+2 points/an pendant 3ans sans infractions)
  • Disque A